Archives du mot-clé super8

« Version officielle » de James Renner

 Amateurs d’épisodes de X-Files et de théorie du complot, ce roman est pour vous.

Jack retourne dans sa ville natale où vivent son père, le Capitaine, atteint de démence et sa sœur Jean avec sa fille Paige.

Jean sent que le Capitaine est sur la fin de sa vie et souhaite que Jack vienne l’aider.

Jack retrouve alors son amour d’enfance Sam, qui vit seule depuis la disparition de Tony, son mari, qui était le meilleur ami de Jack et un médecin reconnu.

Peu de temps avant de disparaître, Tony voyait à l’époque en consultation le jeune Cole, qui lui parlait sans cesse de théorie du complot, de fluorure dans l’eau, de changement des événements et de reconditionnement de la mémoire.

Jack va alors rencontrer Cole et partir à la recherche de son ami, près de l’Alaska, sur l’île de Mu.

Un roman totalement addictif où l’on ne sait plus du tout où est la limite entre réalité et délire.

 

« Il y’a un robot dans le jardin » de Deborah Install

Bon je suis bien à la bourre dans mes notes de lecture, alors on s’y remet fisa Carotte !!!

« Il y’a un robot dans le jardin » de Deborah Install, chez Super 8 éditions, raconte l’histoire de Ben qui voit débarquer un jour un robot dans son jardin, un petit robot qui s’appelle Tang. Tang est en admiration totale devant les chevaux  qui sont en face du jardin de Ben.

Mais Amy, la petite amie de Ben, en a ras-le-bol de voir ce tas de ferraille et décide de se faire la malle. Ben décide alors de retrouver le créateur de Tang pour pouvoir réparer une pièce qui lui semble défectueuse à l’intérieur du petit robot et le remettre à son propriétaire.

Il partira alors pour la Californie, puis le Texas, puis Tokyo et enfin la Micronésie.

Ce tour du monde de trois mois changera alors totalement Ben et Tang.

Un roman léger, drôle et totalement déjanté qui nous fait voyager à travers le monde entier et nous fait découvrir le monde de la robotique dans un avenir plausible.

Lectures de septembre à découvrir pour l’automne

Durant le mois qui vient de passer j’ai pu découvrir quelques titres bien sympathiques et sombres.

Tout d’abord un roman d’horreur un peu hors norme avec une super maquette : « Horrorstör » de Grady Hendrix.

51hggt7LL+L._SX258_BO1,204,203,200_

Bienvenue chez Orsk, cette grande famille de meubles pas chers nordiques ressemblant étrangement à Ikea. Mais chez Orsk en ce moment chaque nuit des phénomènes étranges  au magasin de Cleveland ont lieu. Quelques employés vont donc rester cette nuit pour surveiller ce qu’il se passe. Qui donc casse de la vaisselle, déplace des meubles ou fait caca sur les canapés d’exposition ?

Feuilletez ce livre rien que pour la maquette au top et les meubles inventés peu à peu à chaque début de chapitre.

Un roman policier de bouseux pour suivre : « La bouffe est chouette à Fatchakulla » de Ned Crabb.

000548130

A Fatchakulla, ville de cowboys, des morceaux de corps déchiquetés sont retrouvés un peu partout. Mais chacune des victimes identifiées n’est pas totalement innocente. Le shérif Arlie va devoir retrouver parmi les bouseux de sa ville qui s’avère être ce tueur fou.

Un polar grinçant, bourré d’humour noir ! Merci ma Florette pour cette découverte !

Encore un peu d’horreur pour la peine ,« L’horreur de Dunwich »  de H.P. Lovecraft.

CVT_Lhorreur-de-Dunwich_3711

Dans le petit village de Dunwich au milieu des collines, un mal règne depuis quelque temps. Wilbur Whateley jeune homme étrange issu d’une famille de sorciers, rejeté par tout le village, cache quelque chose dans sa grange, une chose qui détruit tout son bétail. Wilbur part à la recherche du Nécronomicon, ce livre interdit que peu de bibliothèques possèdent…

Un court texte d’horreur qui fait monter l’angoisse peu à peu. Vous risquez de sursauter en le lisant !

Et enfin pour finir, un polar « Le contrat Salinger » de Adam Langer.

ob_f1bfbb_langer-2015as

Adam Langer, journaliste désabusé, rencontre par hasard Conner Joyce, auteur de thrillers en perte de lectorat. Conner Joyce lui raconte alors comment celui-ci a été contacté par Dexter Dunford, pour un étrange contrat. Celui-ci doit écrire un thriller pour 3 millions de dollars mais ce livre ne sera jamais publié, n’existera qu’en un seul exemplaire et si Dex a des corrections qu’il souhaite, Conner devra les effectuer et surtout il ne doit en parler à personne. Une course poursuite haletante !

Un thriller psychologique efficace qui rappelle « La vérité sur l’affaire Harry Quebert ». 

Je retourne dans des lectures un peu plus légères, à très bientôt et profitez bien de ce début d’automne pour lire sous un plaid avec une bonne tasse de thé !

books,enjoying,life,nature,photography,reading-092a51eba294435981dc6ddf3f52a1c5_h

A la découverte du polar : « L’innocence » de Brian Deleeuw

Retour un peu aux notes de lectures les loulous, ma panne de lecture s’est enfin achevée.

En ce moment il y’a pas mal de chamboulements chez monsieur Taka et madame Carotte, on prépare notre 6ème déménagement (en 10 ans de vie de couple, record à battre les amis !) et on espère rester un bon moment dans notre futur chez nous tout neuf.

Nous sommes donc dans les cartons de livres, et les cartons de livres il y’en a surtout chez une libraire mariée à un fana de mangas !

Mais pour faire un petit break, au lieu de prendre un kit kat et bien je prends un petit polar.

Une de mes supers anciennes collègues de l’équipe des bleus de Paris m’a recommandé lors de sa visite un des livres dans mon immense P.A.L. (pile à lire).

ob_3fee48_deleeuw-2014-as

Etant bien souvent de très bon conseil et exigeante dans ses lectures, après avoir fini mon livre en cours, je me suis lancée dans « L’innocence » de Brian Deleeuw.

Un roman noir très troublant !

Luke Nightingale a 6 ans et vient de rencontrer Daniel, son nouvel ami.

Mais Daniel est un ami très exclusif qui pousse Luke à avoir des idées très sombres.

Suite à un incident grave, Luke ira voir un psy et renoncera à son amitié avec Daniel.

Mais à 18 ans Daniel reviendra dans la vie de Luke et celui-ci prendra une part de plus en plus importante dans la vie de son  ami.

Ce roman noir est vraiment angoissant et terrifiant, on s’interroge sans arrêt sur la réalité de la vie de Luke et de sa mère Claire.

Quelle est la vérité dans toute cette histoire ?

super8

Super 8 qui a édité ce titre est une toute récente maison qui développe une littérature pop mêlant polar,fantastique et humour noir.  Une maison a surveiller donc !

Bonne lecture à tous !

ffe219703e1b9877a29dfc7db361234b