« Mondiale Tm » de Beb-deum et Alain Damasio

Voici un objet non identifié que j’ai beaucoup aimé.

C’est très rare que je parle de livre d’art mais celui-ci en est un très particulier.

« Mondiale Tm » est un livre qui nous arrive tout droit du futur, de 2040, où les humains ne se reproduisent quasiment plus mais se font créer des corphes ou des clownes, qu’ils peuvent créer comme ils le souhaitent, détruire quand l’envie leur prend, maltraiter, violer, utiliser pour des greffes…

Ce message est arrivé par un réseau de hacker, qui ne souhaitent pas que cet avenir advienne et que ces corphes ne subissent pas ces maltraitances.

Un catalogue de portraits colorés qui donne à réfléchir sur l’impact de la surconsommation et la recherche de la beauté par tous les moyens.

J’avais aimé « La horde du contrevent » de Alain Damasio, j’ai beaucoup aimé cet objet où le texte et les visuels pop, dérangeants, donnent à réfléchir.

Un magnifique ouvrage.

« Version officielle » de James Renner

 Amateurs d’épisodes de X-Files et de théorie du complot, ce roman est pour vous.

Jack retourne dans sa ville natale où vivent son père, le Capitaine, atteint de démence et sa sœur Jean avec sa fille Paige.

Jean sent que le Capitaine est sur la fin de sa vie et souhaite que Jack vienne l’aider.

Jack retrouve alors son amour d’enfance Sam, qui vit seule depuis la disparition de Tony, son mari, qui était le meilleur ami de Jack et un médecin reconnu.

Peu de temps avant de disparaître, Tony voyait à l’époque en consultation le jeune Cole, qui lui parlait sans cesse de théorie du complot, de fluorure dans l’eau, de changement des événements et de reconditionnement de la mémoire.

Jack va alors rencontrer Cole et partir à la recherche de son ami, près de l’Alaska, sur l’île de Mu.

Un roman totalement addictif où l’on ne sait plus du tout où est la limite entre réalité et délire.

 

Du vieux, du neuf, de tout à lire et à découvrir en format poche !

Plein de pépites découvertes durant les deux mois qui viennent de passer et dans tous les domaines et tout ça en petit format .

On débute avec  une première petite surprise « Lady L. » de Romain Gary.

Un roman conseillé par une amie qui m’a permis de découvrir l’écriture de Romain Gary.

Lady L. est une vieille dame de 80 ans qui raconte à son prétendant le plus fervent, Percy, son histoire d’amour avec l’un des activistes anarchistes les plus recherchés, Armand. Celui-ci en voulant utiliser Lady L. pour sa cause, se retrouve piégé par la passion folle de cette femme.

Un roman surprenant sur une idée simple, où l’on s’interroge sur la finalité de cet amour passion tout du long de cette histoire.

Deuxième pépite en poche un polar « Derrière les panneaux il y’a des hommes » de Joseph Incardona.

Week-end du 15 août, une adolescente, Marie, 12 ans, disparaît sur une aire d’autoroute.

Pascal est sourd et travaille sur l’autoroute depuis de nombreuses années, il est un employé modèle.

Pierre est le papa d’une autre petite fille qui a disparu.

Lola est une prostituée, transsexuelle, qui vit dans les bas-côté d’une aire d’autoroute.

Julie Martinez et Thierry Gaspard sont appelés sur les lieux pour retrouver cette fille et trouver qui est derrière tout ça.

Une enquête haletante  et  un chassé croisé de personnages qui nous embarque dans ce roman noir et cynique. Un ton qui rappelle celui des romans de Pascal Garnier.

Troisième pépite en poche, roman jeunesse fantastique, « Les fiancés de l’hiver – Le passe-miroir Livre 1 » de Christelle Dabos.

Ophélie est une liseuse, elle peut lire le passé des objets à travers ses doigts. Elle a aussi le don de traverser les miroirs. celle-ci se retrouve fiancée, suite à un arrangement entre familles. La voilà fiancée à Thorn, l’un des fils Dragon, et celle-ci part vivre au pôle dans la Cour du Seigneur Farouk.

Thorn est haï de tous et sa jeune fiancée n’est donc pas la bienvenue.  Ophélie accompagnée de sa tante Roseline, devra déjouer l’ensemble des pièges et choisir méthodiquement à qui elle peut accorder sa confiance.

Un roman fantastique, intelligent, bourré d’aventures, totalement addictif, où l’on ne souhaite qu’une chose à la fin, lire la suite.

Petite question avez-vous des collections de poches que vous préférez vous aussi ?

J’avoue être une amoureuse de la collection Babel, qui malgré l’idée de petit format garde une belle maquette et du beau papier. J’aime aussi beaucoup les collections Folio et 10/18, après ce sont vraiment des avis liés à la mise en page de ces collections.

 

« Derrière les portes » de B.A. Paris

« Derrière les portes » de B.A. Paris est un polar psychologique dans la lignée des « Apparences » de Gillian Flynn.

Grace rencontre un jour Jack au parc, un homme séduisant, parfait , avocat spécialisé dans les affaires de femmes battues. Jack et Grace vivent une histoire d’amour idyllique. Jack accepte même la lourde tâche de prendre chez eux, à ses 18 ans, Millie la soeur trisomique de Grace.

Au bout de trois mois d’histoire d’amour, Jack demande Grace en mariage, qui accepte illico. Mais la douce histoire d’amour va vite tourner au cauchemar…

Un polar psychologique, diabolique, où le sentiment d’oppression monte peu à peu et où on se demande tout du long comment Grace va s’en sortir.

Je ne peux malheureusement pas trop en dire, au risque de dévoiler des choses, mais on se laisse happer par ce polar addictif au possible.

Par contre petit bémol sur l’écriture qui n’est pas exceptionnelle, on verra dans les livres suivants si le style de l’auteur s’est arrangé.