« Et il me parla de cerisiers de poussière et d’une montagne » Antoine Paje

Après avoir lu le dernier roman de cet auteur qui m’avait vraiment enchanté, je me suis attaquée au petit premier roman de Antoine Paje « Et il me parla de cerisiers de poussière et d’une montagne ».

Paul Lamarche décide avec son meilleur ami de se lancer dans le tourisme hospitalier. Paul part aux Etats-Unis rencontrer de gros investisseurs dont Monsieur Tanaka. Malheureusement pour Paul, les choses ne se passeront pas comme prévues et Paul se retrouvera en prison, dans la même cellule que Zach, un immense noir, bâti comme une armoire à glace. Au bout de quelques jours Paul craquera dans sa cellule et racontera à Zach toute son histoire.

Je ne vous en dis pas plus, étant donné que ce roman est très court et que chacune des rencontres de Paul le fera réfléchir un peu plus sur sa vie. Un texte touchant, philosophique dans la veine de Laurent Gounelle, où l’enrichissement se fait auprès des autres, mais surtout en soi.

 

 

7 réflexions au sujet de « « Et il me parla de cerisiers de poussière et d’une montagne » Antoine Paje »

  1. Réussir dans la vie, ce n’est pas forcément réussir sa vie…ce n’est pas suffisant… On réussit sa vie à condition de ne pas avoir peur… voilà « la morale » de ce magnifique roman sur la découverte de soi…
    Lorsque j’ai éprouvé des difficultés depuis le début de l’année : j’ai entendu en moi cette voix qui me disait « n’aies pas peur, je suis là ».

  2. J’ai lu également : « Agatha Raisin enquête : La Quiche fatale »
    Agatha Raisin prend sa retraite à la campagne mais elle s’ennuie…aussi elle prépare un concours dans son village mais qui a échangé sa quiche ?
    Roman qui se lit très vite et plein d’humour même si bien vite on imagine la fin…
    Tout de même Agatha mange beaucoup mais beaucoup de surgelés !!!!!!!!!

  3. Le premier miracle Gilles Legardinier
    Benjamin Horwood a écrit une thèse et il va être enrôler par les services secrets dans la recherche du fonctionnement du premier miracle.
    J’aime bien cet auteur, belle lecture qui m’a plu.

  4. « Au fond de l’eau » de Paula Hawkins
    On vous « attendait au tournant » Chère Paula Hawkins ! eh oui après votre premier roman « La fille du train » qu’alliez vous écrire… Et bien « j’ai pu remonter à la surface » après m’être imprégnée du portrait de Julia, Lena et Nel… j’ai relu la fin du roman… inattendue comme votre verve…Bravo !

  5. « Les bottes suédoises » d’Henning Mankell : la suite « des chaussures italiennes » (cet homme qui vit seul sur une île après avoir raté une opération).
    Maintenant sa maison a brûlé et il voudrait retrouver un peu d’amour auprès d’une jeune journaliste venue faire un reportage sur sa maison en feu et sur celles qui vont encore brûler… et toujours ce souhait de renouer avec sa fille qu’il a connue à l’âge adulte.
    Histoire très délayée…. moyennement aimé

  6. « Et elle me parla d’un érable, du sourire de l’eau et de l’éternité » Antoine Paje
    Alexandre a tout pour être heureux mais il prend conscience qu’il ignore les autres et il finit par changer et rencontrer lui aussi (comme ses amis merveilleux) l’amour de sa vie.
    Bon j’ai l’impression qu’Antoine Paje a trouvé le filon…sur cette approche humaine où tout le monde vit trop vite sans s’intéresser à ce qui l’entoure… et il finit son roman en nous incitant à lire le suivant : un homme qui ne regarde plus sa femme… elle va se suicider… j’imagine que lui et ses enfants vont prendre conscience qu’ils l’aimaient…. je n’achèterai pas ce roman !

  7. « Entre ciel et Lou » Lorraine Fouchet
    Jo prévoit une retraite avec sa femme mais celle-ci part avant lui en lui donnant un ultime défi : insuffler le bonheur dans le cœur de leurs enfants.
    Bien sûr ce roman me parle même si mes filles si différentes soient elles n’ont pas eu besoin que leur papa me laisse ce deal en testament… Mais ce qui est très beau pour moi c’est sa vie de veuf pleine de similitudes avec la mienne et j’ai aimé le hasard de la découverte de ce roman : bon bref il m’a plu !
    bon je me lance dans quelque chose de beaucoup mais alors beaucoup plus léger : L’assassin qui rêvait d’une place au paradis de Jonas Jonasson

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

O.O LOL ;-) :vomi: :triste: :siffle: :reveil: :pense: :p :nerd: :miam: :love: :love2: :fleur: :dodo: :dodo2: :demon: :chante: :bave: :D :-/ :-) :( *baille*